Innovation technique et innovation managériale : de la singularité à la convergence

CIME en partenariat avec la Chaire MAI de l’IAE Paris organise le mardi 15 décembre 2020 de 10h à 16h une journée d’étude «Innovation technique et innovation managériale : de la singularité à la convergence». Les conditions sanitaires nous obligent à animer cette journée d’étude, initialement prévue en présentiel à Paris (site de l’IAE Paris-Sorbonne), sous un format à distance, dont les modalités vous seront précisées très prochainement.

 INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI

 

Programme et agenda détaillé de cette journée

Innovation technique et innovation managériale sont habituellement pensés dans deux registres distincts, voire hiérarchisés. La raison tient sans doute au caractère relativement récent de la prise en compte de l’innovation managériale. En effet, jusqu’aux années 1980, l’innovation n’était guère associée qu’à la technologie. D’éminents spécialistes de la stratégie, tels qu’Hamel et Prahalad 1, ont affirmé que l’innovation ne devait pas se réduire à la seule création de nouveaux produits, procédés ou services, mais qu’elle doit également porter sur les business models, les techniques de gestion, l’organisation et le management. Pourtant, l’innovation managériale est restée longtemps le parent pauvre de la réflexion stratégique.

Encore aujourd’hui, la fréquence, dans les titres de publications académiques, de l’expression « innovation managériale » est bien moindre que celle d’ « innovation technique ». Dans les entreprises, où elle est perçue comme un enjeu de compétitivité, l’innovation managériale a heureusement gagné progressivement une réputation de sérieux et les réalisations d’entreprise ne manquent pas. En témoigne le cahier de CIME « L’innovation managériale dans tous ses états » publié fin 2019. Mais, du fait d’une division du travail commode, il revient à certains (les directions techniques) de prendre en charge le premier sujet et à d’autres (les directions des ressources humaines) de piloter le second.  Les deux sujets sont donc traités séparément.
Pour CIME, les deux formes d’innovation se nourrissent mutuellement : si une innovation technique peut être un vecteur d’innovations managériales, il n’est pas rare qu’une innovation managériale favorise et accélère les innovations techniques. L’intrication des deux sphères, technique et managériale, nous paraît particulièrement illustrée par les chantiers de transformation digitale en cours, mais elle également présente ailleurs (évolution de la supply chain, déploiement d’un système d’information, etc.).  Avec le souci de partage de réflexions et d’expérience, la journée d’étude mettra ce sujet en débat.
Que peut-on attendre de la convergence des deux formes d’innovation ? comment l’organiser ?
Cette journée d’étude fera dialoguer témoignages d’entreprises et résultats de recherche pour éclairer ces questions et ouvrir quelques pistes d’action. Elle alternera conférences d’universitaires de renom spécialistes de l’innovation, table-rondes de praticiens et ateliers d’approfondissement de pratiques animés par des professionnels.
1 Hamel G., Prahalad C.K. (1994), Competing for the future, Harvard business review, 72(4), 122-128

Retour à la Bibliothèque