Projet d’étude : la R&D à l’épreuve de l’agilité et de l’accélération

blog image

La R&D s’est transformée profondément ces dernières années. Au cœur de ces transformations, l’agilité et l’accélération s’imposent comme d’impérieuses nécessités.

Depuis son émergence au début des années 1990[1], l’agilité organisationnelle, concept protéiforme, est devenue synonyme de flexibilité, de fluidité, de mouvement, de légèreté, de réactivité et de liberté …

Quant à l’accélération, elle s’inscrit dans un mouvement plus général qui touche la société dans son ensemble : elle est l’expérience majeure de la modernité[2]. Le culte de l’urgence[3], – et son corolaire l’impatience, gagnent toutes les parties prenantes de l’entreprise. « Tout de suite et plus vite » devient le nouveau mot d’ordre. En R&D, l’accélération est justifiée avec l’idée d’une demande d’innovation plus pressante du marché et se nourrit de la rapidité, réelle ou supposée, des réponses des concurrents.

Si les pratiques s’appuyant sur les concepts d’agilité et d’accélération présentent des avantages évidents, leur impact réel sur l’innovation et la performance des équipes de R&D est un sujet mal connu et en partie polémique. Le but de notre étude est de voir en quoi le travail en R&D répond à ces exigences et de comprendre quels sont les effets et conséquences perçues sur les modes de gestion, les équipes et les managers.

Pour répondre à ce questionnement, nous proposons une étude exploratoire de nature qualitative comportant, outre une revue de littérature, des entretiens avec 4 ou 5 entreprises membres de CIME ; pour chacune d’elles une immersion d’une durée de 1 jour et demi et des entretiens avec managers, manager opérationnels, et équipes seront nécessaires.

L’analyse et la présentation des résultats sont prévus pour la fin de l’année pour une publication en début d’année 2019. Le détail du lancement et des modalités de cette étude sera présenté lors de la séance du Cercle de l’Innovation et du Management de l’Expertise du 5 juin prochain.

Dès à présent, les entreprises intéressées pour participer à cette étude peuvent se manifester auprès de ses organisateurs :

 

 

[1]Voir en particulier Goldman, S. L. (1995). Agile competitors and virtual organizations: strategies for enriching the customer. Van Nostrand Reinhold Company.

[2]Selon Rosa, H. (2010). Accélération. Une critique sociale du temps. Paris : La Découverte

[3]Voir Aubert, N., & Roux-Dufort, C. (2003). Le culte de l’urgence: la société malade du temps(Vol. 2, p. 53). Paris: Flammarion

Catégorie : Travaux Cime expertise