Innover à l’envers : la KWID, une innovation inversée de Renault-Nissan

blog image

Le livre de Christophe Midler, professeur à l’École Polytechnique, et de Bernard Jullien et Yannick Lung, respectivement maître de conférences en économie industrielle et professeur d’économie à l’Université de Bordeaux, éclaire de manière remarquable un nouveau mode d’innovation à partir du concept « d’innovation frugale ». Ce concept a été appliqué par l’Alliance Renault Nissan pour la conception d’un nouveau véhicule destiné au départ pour le marché indien la Kwid.

Fiche de lecture de l’ouvrage de Christophe Midler, Bernard Jullien, Yannick Lung, DUNOD,2017    –   Auteur : Martine Le Boulaire

A l’inverse des traditions d’innovation classique, qui voudraient que l’innovation dans les firmes occidentales se fasse d’une part par le haut de gamme, c’est-à-dire via la sophistication des produits, et d’autre part au sein de capacités de conception technique du pays d’origine pour être ensuite projetée vers le reste du monde, l’exemple de la conception de la Kwid, véhicule indien de Renault-Nissan, donne à voir une possible rupture dans les stratégies d’innovation.

La démarche mise en œuvre fin 2011 s’éloigne de la pratique usuelle de l’entreprise en matière de conception de véhicule : pour proposer dans un premier temps le véhicule sur le marché indien, il convenait de le concevoir en respectant un cahier des charges des plus contraignants : réduire de manière drastique les coûts, adopter un concept original de petit SUV, introduire de la modernité (outils de navigation intégrés) et procurer une habitabilité supérieure à celle offerte par les modèles concurrents.

L’histoire de la conception du projet pourrait se résumer à un combat permanent du chef de projet et de son équipe pour « se libérer de la technologie, des habitudes et du management habituel d’un tel projet » (Detourbet, 2017). Elle passe en réalité par une forte autonomie vis-à-vis de l’ingénierie de la maison mère qui conduit par exemple l’équipe projet à ne plus considérer aucune norme technique édictée comme acquise : remise en cause du nombre de points de fixation de roues, allègement du poids du câblage, réduction de l’épaisseur de la glissière de siège, usine sans murs ni portes…

Le projet est piloté ensuite par une cible de coûts selon des principes, méthodes et outils (design to cost), qui visent à prendre en compte au plus près des choix de conception, des objectifs de valeur pour le client mais aussi de coûts pour l’entreprise en concertation avec les fournisseurs. Ceux-ci sont « indianisés » à 97% et apportent des solutions originales y compris au plan technologique, la collaboration avec les fournisseurs débutant très en amont.

Par ailleurs, le projet met en place un processus de développement créatif où l’innovation ne se concentre plus uniquement dans la phase de conception amont, mais aussi dans les phases de développement et même de déploiement commercial.

Cette « innovation fractale » selon les auteurs, autorise une capacité d’exploration et d’apprentissage accélérée dans les équipes et une réactivité accrue face aux aléas à tous les stades du projet. Ainsi une nouvelle méthode d’innovation a pu être élaborée qui n’existait ni chez Renault ni chez Nissan ; Il s’agit d’un projet mondial fondé sur une approche d’innovation inversée via la recherche de frugalité en investissement industriel.

Le résultat est probant : l’investissement a été divisé par trois par rapport à une conception de véhicule classique et le prix de revient a été réduit de moitié par rapport à un véhicule comme la Dacia Sandero de la gamme Entry.

Aujourd’hui la Kwid a trouvé son marché en Inde (120 000 véhicules vendus dès 2015-2016). Elle est depuis lors exportée de l’Inde vers l’Afrique du sud, le Sri Lanka et le Brésil.

Écrit par les meilleurs spécialistes du sujet de la conception innovante, cet ouvrage montre que les savoir-faire de R&D issus des pays émergents, loin d’être élémentaires, doivent dorénavant être pris en considération par les stratégies d’innovation des groupes mondiaux, sous peine de perdre de l’influence sur le terrain de jeu industriel mondial.

Catégorie : Nous avons aimé